Envie de participer ?

24 Novembre, une délégation de l'EACCD composée de 9 athlètes ou accompagnateurs ont pris le départ du 29ème marathon de la Rochelle.

Marathon de la Rochelle

Samedi matin 7h30, les athlètes se rejoignent à Moulins afin de partir en direction de la Rochelle. Pendant les 5h du trajet, les athlètes échangent sur leurs attentes et ressentis par rapport à leurs préparation qui avait débuté fin septembre. Une seule inquiétude demeurre, le climat qui accompagnera nos coureurs le lendemain ... 

Sous un temps couvert et pluvieux, nos coureurs arrivent à l'hotel puis filent vers le salon running afin de récupérer les précieux dossards. 4km de footing plus loin, les athlètes ont récupérés leurs fameux sésames ... sauf l'athlète le plus expérimenté du groupe, Jean Claude LAASRI, auteur d'une erreur de benjamin en ayant oublié sa carte d'identité à l'hotel !! 

Une fois revenu à l'hotel apres 4km de footing, les athlètes préparent les tenues pour le lendemain matin. Choix textile, choix des accesoires et mise en place du dossard. Puis un repas bien mérité avant d'aller se coucher pour être en forme le lendemain matin ... 

Réveil 6h15, petit déjeuner en commum et nos athlètes s'équipent afin de rejoindre le départ qui sera donné à 9h près du port de la Rochelle. C'est un temps froid et pluvieux qui accompagne nos coureurs jusqu'à la ligne de départ. Les sacs à dos sont déposés dans les consignes et nos athlètes tremblent de froid pendant 45 longues minutes dans le sas de départ. 

9h : Le départ est donné, et les 6500 athlètes au départ font qu'il est difficile pour nos athlètes de se placer et de rejoindre les meneurs d'allures souhaités. Heurement, aux alentours du 5ème kilomètre, le temps se calmera et laissera nos athlètes tranquille jusqu'à la fin de la course. 

Christophe GAUCHER avait pour objectif de descendre sous les 4h. Après une course parfaitement maitrisé et  il réalise son objectif en terminant 2732ème en 3h59'22 ! Un chrono qui lui permet de battre son record personnel ! 

Gaétan PEZERY avait en tête un chrono entre 3h30 et 3h40 et encore une fois au bout d'une course maitrisé d'une main d'orfèvre, il réalise 3h39'31 et bat lui aussi son record personnel ! 

Le coach Jean Claude LAASRI, après avoir enfin récupéré son dossard, termine au courage en 3h30'25 après une deuxième partie de course délicate. Il finira selon ses dires, "sans bobo" et fier de sa course. Avec un record en 2h45, le coach reste la référence en la matière dans le groupe ! 

Antoine BOUSSARD prenait part à son premier marathon. Il est difficile de se fixer un objectif quand on découvre la distance mais Antoine avait en tête un chrono en -3h. Malheurement son objectif va voler en éclats aux alentours du 25ème kilomètre. Il terminera au courage en 3h17'54, ce qui reste un très beau chrono pour une première expérience sur 42.2km. Il reviendra plus fort la prochaine fois.

Guillaume LANDRY ne s'arrête plus de progresser et franchit les paliers à grande vitesse. Après un bon semi marathon à Lyon courant octobre en 1h25, il avait pour objectif un chrono entre 3h05 et 3h10 même si un chrono sous les 3h le tenter grâce à des séances de grande qualité en fin de prépa. Après un semi effectué avec le meneur d'allure des 3h, il ralentit pour ne pas exploser en vol et termine en 3h07'10, synomyne de record perso !! 

Corentin TEIXIER, notre triathlète qualifié au Championnat du monde d'Iron man 70.3 en novembre 2020 en nouvelle zélande, était en grande forme et avait pour objectif un chrono en moins de 3h. Après un semi en 1h28 en compagnie de Antoine, il ne connaitera pas de moins bien et réalisera une course d'une régularité incroyable pour boucler le marathon en 2h55'54 ! Lui aussi bat son record perso ! 

Romain BRERAT après une pubalgie qui l'aura éloigné des terrains d'entrainement de mai à début Septembre avait lui aussi un chrono en -3h dans un coin de sa tête. Après un départ prudent, il passe au semi en 1h28'45 et se retrouvera à suivre ensuite des coureurs du marathon en duo qui allait plus vite que ses allures ... Un risque qui s'averera payant puisque il reprend Antoine au 26ème, et retrouve Corentin au 35ème avec qui il espère finir la course. Malheurement sur des allures à 3'55 à ce moment là de la course,Corentin ne peut suivre le rythme et il terminera seul au mental pour boucler un deuxième semi marathon en 1h25 et un chrono final en 2h54'56 !! Un record personnel pour lui également ! 

 

Après un retour compliqué à l'hotel (3.5km après un marathon avec la fatigue, les douleurs, le froid et la pluie) nos athlètes fêteront les performances effectués avec les bières qui ont coulés à flot et un repas à base de pizza ou d'escalope à la milanaise (et non pas sa**** à la milanaise Jean Claude ! ) sur le port de la rochelle ! 

Le retour dans l'Allier s'effectuera le lundi matin avant de pouvoir s'octroyer un repos d'une semaine bien mérité après une préparation longue et fatiguante récompénsé par d'excellentes performances pour tous les athlètes. 

Merci à Nicolas DAGOSTINO, blessé pendant la préparation, et la femme de Christophe GAUCHER de nous avoir accompagné pendant ce week end parfait sous le signe de la bonne humeur et de la performance !! 

 

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.